3 jours à la Nouvelle-Orléans

La Nouvelle-Orléans. NOLA. Pour moi cette ville de Louisiane évoquait pas mal de choses : le berceau du Jazz, une histoire commune avec la France, une ville idolâtrée par nombre d’américains rencontrés (surtout les new-yorkais) mais surtout la ville où ma soeur a vécu pendant trois mois il y a deux ans ! J’avais donc quelques images en tête et étais impatiente de découvrir cette ville connue sous le surnom de “Big Easy”.

A seulement 1h30 de vol de Fort Lauderdale / Miami, nous nous sommes organisés un week-end rallongé au début du mois de Juin. 2 nuits et 3 jours pour visiter la Nouvelle-Orléans et ses alentours.

Jour 1 : Découverte du French Quarter (ou Vieux Carré)

A peine arrivés à notre Airbnb, nous repartons à pied pour visiter le quartier français. La météo ne s’annonce pas bonne donc nous ne perdons pas de temps. Nous sommes à 20 minutes à peine de ce centre historique (nous logions au nord du Faubourg Marigny, près de l’avenue St Claude). On profite des quelques rayons de soleil pour se balader devant les belles façades du quartier français. Cette architecture peut rappeler la France en effet. J’étais toute contente de voir des volets ! Ca me manque les volets ici, oui oui ! Mais c’est quand même très différents. Tous ces balcons en fer forgé sont magnifiques. Même si parfois ils paraissent un peu fragiles. On me dira qu’ils ont résisté à l’ouragan Katrina, donc pas de crainte !

 

 

 

On s’arrête goûter les fameux beignets, spécialité locale, au Café Beignet. Ok. J’adore. On en partage trois et un jus d’orange pressées. Moi qui suis très chocolat, et ben je peux vous dire que je me suis régalée avec de simples beignets ! Mais ils devraient quand même tenter une recette avec du chocolat fondu au coeur, nan ? Plus tard dans le séjour, on goûtera aussi ceux du Café du Monde, excellents aussi.

On continue notre balade. Je ne m’arrête plus de prendre en photo ces façades et ces jolies portes. Je vous ai d’ailleurs fait une belle série sur Instagram !

 

Le midi, on mange au French Market dans une ambiance très conviviale – bien que très touristique. On se prend des huîtres et des crevettes frites façon créole. On y reviendra le troisième jour pour qu’Alex goûte de la saucisse d’alligator…

Dans l’après-midi on ira se poser au parc Louis Armstrong avant de rentrer à notre Airbnb.

 

Le soir, on sort découvrir les rues animées. On écoute plusieurs groupes de musique dans des bars différents autour de Frenchmen Street. L’ambiance est vraiment sympa ! Les bars te servent à boire dans des verres en plastique et tu peux sortir dans la rue avec ton verre pour aller dans un bar si tu veux. Alors, bien que ce ne soit pas très écolo, le principe est vraiment sympa ! Les gens dansent et il y a vraiment de la musique de partout. En fait, à la Nouvelle-Orléans c’est la fête de la musique tous les jours !

 

Jour 2 : Visite de Oak Alley Plantation & balade dans le bayou

La Louisiane, c’est aussi ces plantations de coton et de canne à sucre qu’on voit dans les films (Django, 12 years a slave…) et les paysages formés par les méandres du Mississippi, le bayou. Nous avons fait une excursion à la journée, avec départ et retour à notre airbnb en minibus pour cumuler ces deux visites. Je vous en parle mieux dans cet article !

 

Le soir, au retour de notre journée d’excursion, on retrouve l’animation de Bourbon Street. Des groupes de musiques, des peintres, et plein de voyantes qui lisent l’avenir ! Je crois qu’ils sont très superstitieux à la Nouvelle-Orléans. Au milieu des antiquaires, il y a pas mal de boutiques vaudou. Des visites de cimetières et maisons hantées sont même proposées !

Pour le diner, on goûte à la cuisine créole. On s’est régalé avec le fameux Jambalaya ou encore le Chicken Gombo ! Je vous recommande d’ailleurs le resto Desire Oyster Bar.

On prolonge la soirée dans des bars de Bourbon Street. Au Fritzel’s European Jazz Pub, on écoute un très bon groupe de jazz. Puis on va siroter le cocktail local, hurricane, sur le balcon d’un bar très touristique. Il y a un monde fou dans la rue. C’est très sympa. L’ambiance est tout de même moins authentique que du côté de Frenchmen Street.

 

Jour 3 : CBD & Garden District

Le dernier jour, nous avons pris le tramway pour nous rendre à Canal Street. En arrivant, on se rappelle tout de suite qu’on est bien aux Etats-Unis. On l’avait pourtant presque oublié ! C’est une artère très animée, avec les boutiques classiques de prêt-porter américaines et des hauts buildings. Nous sommes bien dans le Central Business District. On se balade sans trop s’arrêter car ce quartier d’affaire n’est pas exceptionnel. On passe devant le World War 2 Museum (qui est très bien, paraît-il) avant de nous rendre dans le Garden district.

Les maisons du Garden District sont énormes. On sent tout de suite qu’on est dans le quartier riche. Celui où les propriétaires de plantations avaient leur maison de ville. Le quartier porte bien son nom car les rues sont bordées de chênes centenaires. Regardez bien où vous mettez les pieds car les racines de ces arbres défoncent les trottoirs !

 

A l’heure du déjeuner, on s’arrête manger chez District Donuts pour découvrir les fameux donuts dont ma soeur m’avait parlé. Un régal ! Les fans de donuts vont adorer cette adresse.

On fini notre séjour par reprendre le mignon tramway pour se poser sur les bords du Mississippi avant de retourner à l’aéroport.

Voilà notre week-end prolongé se termine le ventre plein et un appareil photo rempli de souvenirs ! On a adoré la Nouvelle-Orléans. On s’est réellement senti dépaysés, hors des USA. Cette ville respire la créativité, la bonne ambiance et est très authentique. Elle a ce grain de folie qui la rend unique. Notre programme sur trois jours était parfait. Mais sachez que vous pouvez le faire sur deux jours en vous pressant un peu ! Je retiendrai aussi de la Nouvelle-Orléans que le souvenir de l’ouragan Katrina est dans toutes les têtes. C’est dur d’imaginer cette belle ville un jour disparaître…

Toutes les bonnes adresses dont je vous ai parlé dans cet article :

Beignets :

  • Café Beignet – 334 Royal Street ou 311 Bourbon Street
  • Café du Monde – 800 Decatur Street

Cuisine créole :

  • French Market – 1235 N Peters Street
  • Desire Oyster Bar – 300 Bourbon Street

Jazz :

  • Fritzel’s European Jazz Pub – 733 Bourbon Street

Donuts :

    • District Donuts Slider Brew – 2209 Magazine Street

 

Retrouvez toutes mes bonnes adresses à la Nouvelle-Orléans (et ailleurs dans le monde) en me suivant sur l’application Mapstr, avec mon identifiant @cagr84

8 Comments

  1. Lise

    J’attendais tellement cet article !! Si bien écrit, j’ai l’impression d’y retourné ! Tu as fait toutes les choses à ne pas rater et tu as eu bcp de chance de n’avoir personne sur la photo de Oak Alley 😉
    J’ai bien aimé la comparaison: à
    Effet NOLA c’est la fête de la musique tous les jours !!
    Je suis contente que ça vous ai plu, et que vous ayez pu voir ou j’ai vécu pendant 3 mois !
    Je vous embrasse bien fort ❤️

    1. Clarisse

      Merci ma Lise ! 🙂 Moi aussi ça m’a fait trop plaisir de découvrir cette ville où tu as vécu !
      Pour Oak Alley, on n’a pas eu de chance niveau météo mais du coup en effet il y a personne sur la photo !!

  2. Super cet article, ça m’a replongé dans notre voyage en Louisiane en 2015. Nous avons sensiblement fait les mêmes choses et je comprends tout à fait le coup de coeur pour les beignets, c’est trop bon 🙂

  3. Pingback: Melanie Glastrong

Laisser un commentaire